vendredi 18 décembre 2015

Vendredi 13 Novembre 2015

Vendredi 13 Novembre 2015.



Cela fait des semaines que je ne me suis pas arrêtée ici. Manque de temps, manque d'envie, manque d'idées aussi. Pas vraiment d'excuses finalement.

Ce soir, j'aimerais juste écrire un petit quelque chose au sujet de cette date qui, je pense, restera gravée au plus profond de moi. Ce 13 novembre, j'y repense souvent. Quand je suis dans le métro, dans mon lit, dans la rue... Souvent. Il y a eu d'autres massacres, tueries, boucheries, attentats... Mais depuis que je suis devenue maman, mes sentiments sont démultipliés et je suis transcendée par tout ça.

Quand je pense à tous ces gens...

Je ferme les yeux et je suis à la terrasse d'un café. Je bois une bière. Je ris, plaisante à propos de nos politiciens creux comme la cuvette de mes wc. Je ris. Et puis j''entends presque les cris, je vois du sang. Ma gorge se noue. Puis je me retrouve soudain dans une salle de concert pleine à craquer, à chanter, sauter, danser... Et plus rien. Des cris encore. Toujours des cris. Du sang, beaucoup de sang. Et j'imagine très bien le visage de cet homme, qui braque son arme sur moi. Pourquoi ? Au nom de quoi ? Ne faites pas ça, arrêtez, stop, STOP.

J'ai peur. Je sais qu'il ne faut pas dire qu'on a peur, "parce sinon ils gagnent".
Mais j'ai peur. Peur de laisser à mon fils un monde rempli de violence, d'incompréhension, de méfiance, peur de lui expliquer un jour que les gens se tuent parce qu'ils ne croient pas au même Dieu, alors qu'en fait c'est le même Dieu. Que Dieu en fait, c'est juste une petite lumière que tu allumes dans ton cœur quand tu en as besoin. Dieu, c'est qui tu veux, chéri. Tu peux même l'appeler Cheeseburger. Ou Grain de Sable.

Alors reste encore un peu dans mes bras, sous la couverture, dans le canapé, à l'abri des méchants. Et endors toi. Maman est là...

Alice Mc Cloud

3 commentaires:

Coco a dit…

Je pleure et j'ai les mêmes sentiments exactement que toi. Je me dis souvent que je n'ai pas ton talent pour écrire comme toi, mais aujourd'hui, j'ai les mêmes sentiments que toi pour écrire le même article... exactement le même... je ne parle même pas des cauchemars réguliers que je fais la nuit... la peur de ce monde dans lequel on va élever nos enfants.
Gros bisous ma Liçou, je pense fort fort à toi

Alice Mc Cloud a dit…

Merci ma douce...

Virginie Daout a dit…

Très joli texte...
J'espère que nos enfants ne connaîtront jamais le même 13 Novembre...